GUAIFENESIN

GUAIFENESIN

 

QU'EST-CE QUE LA GUAIFENESIN?

La GUAIFENESIN est extraite de l'écorce d'un arbre, le guaiac. La notion que cet extrait, dénommé guaiacum, était bénéfique contre les douleurs rhumatismales et contre les maux de gorge remonte au milieu des années 1500. Apprécié pour ses propriétés de liquéfier le mucus, le guaiacum a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) quelques 400 ans plus tard, en 1952, pour son usage en tant qu'expectorant. Vingt ans plus tard, synthétisé, il portera le nom commercial de GUAIFENESIN. Aucun effet secondaire n'a jamais été décrit sous sa forme originelle durant des siècles, ni sous forme de GUAIFENESIN, laquelle de nos jours rentre dans la composition de nombreux remèdes, comprimés ou sirops en vente libre, contre la toux et autre refroidissement, tant pour adultes que pour enfants. Cependant, comme c'est le cas pour de nombreux médicaments, la GUAIFENESIN a plus qu'un seul effet thérapeutique et est capable de traiter d'autres problèmes de santé. Dans le récent livre de référence de médecine par les plantes, le "Physician's Desk Reference for Herbal Medicines", guaiacum officinale est toujours indiqué contre les rhumatismes.(Cliquer ici)

 

LA SAGA DE LA GUAIFENESIN

Reconnue actuellement comme étant la seconde affection rhumatismale rencontrée derrière l'ostéo-arthrite, la fibromyalgie n'est évidemment pas une maladie de l'ère moderne. Elle est aussi vieille que la goutte et l'arthritisme. La GUAIFENESIN n'est pas non plus un nouveau traitement pour les douleurs chroniques. Pendant des siècles, ce qu'on appelait rhumatisme était un fourre-tout qui englobait la goutte, l'ostéo-arthrite, l'arthrite rhumatoïde et ce qui est connu de nos jours sous le vocable de fibromyalgie. Le guaiacum, désormais disponible sous forme de GUAIFENESIN, était régulièrement mentionné dans les anciens livres médicaux comme ayant quelque efficacité contre le rhumatisme. Ainsi, il apparait clairement que le guaiacum devait avoir rendu service pendant des siècles à ceux qui souffraient de fibromyalgie, tout comme le fait la GUAIFENESIN aujourd'hui.

Au 19ème siècle, l'hygiène des individus s'est considérablement améliorée grâce à l'usage du savon, de la pâte dentifrice, de cosmétiques divers et autres produits cutanés, tous extraits de plantes qui communément contiennent des salicylates. Ces derniers ont du alors profondément contrarier l'effet bénéfique du guaiacum, puisqu'il est désormais connu que les salicylates bloquent l'efficacité de la GUAIFENESIN lorsqu'elle est utilisée pour soigner la fibromyalgie. L'ironie veut que la fibromyalgie, l'une des affections les plus troublantes des temps modernes, était plus efficacement traitée il y a trois siècles qu'elle ne l'est de nos jours, pour la bonne raison qu'auparavant rien ne bloquait le guaiacum, unique traitement alors disponible.

Lorsque l'acide acétylsalicylate (l'aspirine) fut découverte en 1897, de même que son efficacité sur toutes les affections rhumatismales, elle fit forcément de l'ombre à l'usage universel du guaiacum qui fut alors purement et simplement abandonné pour ces indications. Mais ses propriétés de liquéfier le mucus n'étant pas affectées par les salicylates, le guaiacum a continué à être utilisé largement dans les remèdes contre la toux et le refroidissement. Dans l'ère moderne, la GUAIFENESIN n'a été reconnue qu'en tant qu'expectorant.

Il y a de cela 40 ans, souffrant lui-même de fibromyalgie, le Dr. Paul St. Amand, endocrinologue, Professeur en Médecine, a observé l'effet bénéfique sur cette affection de médicaments utilisés contre la goutte (Probenecid, Anturane), avec cependant de forts effets secondaires. Ce n'est qu'en 1992 qu'il redécouvrit l'efficacité du guaiacum (lui-même possédant une faible propriété uricosurique) en utilisant la GUAIFENESIN. Ce n'est que deux ans plus tard qu'il mit en évidence le blocage de l'action bénéfique de la GUAIFENESIN, lorsqu'il s'agit de traiter la fibromyalgie, ne serait-ce par la moindre quantité de salicylates, particulièrement présents dans les cosmétiques. Peu après, il s'aperçut que l'hypoglycémie est fréquemment un état associé à la fibromyalgie, et qu'il était impératif d'y remédier s'il se rencontrait. Ainsi, il avait établi ce qu'on dénomme le protocole de la GUAIFENESIN, lequel, pour être pleinement efficace, devait tenir compte de l'éviction de tous salicylates et d'une éventuelle hypoglycémie.

 

LA GUAIFENESIN AU REGARD DE LA LEGISLATION

Il n'existe pas de médicament au monde officiellement reconnu pour traiter la fibromyalgie. Deux produits ont obtenu l'autorisation de diffuser leur relative efficacité dans le traitement de la douleur de la fibromyalgie, mais pas dans le traitement de la fibromyalgie elle-même, il s'agit du Lyrica (Pregabalin) – indiquée contre les douleurs neurologiques, chez les diabétiques en particulier – et du Cymbalta (Duloxetine) – un antidépresseur.

Une fois que la mise sur le marché d'un médicament a été approuvée pour une indication spécifique (expectorant pour la Guaifenesin, les neuropathies pour le Lyrica, la dépression pour le Cymbalta), tout médecin est libre de le prescrire "off-label" pour toute autre indication, selon son jugement, sans être contraint à une approbation par la FDA (http://en.wikipedia.org/wiki/Off-label_use). Une prescription "off-label" est le plus communément faite avec d'anciens médicaments génériques (c'est le cas pour la GUAIFENESIN) pour lesquels ont été trouvées de nouvelles indications. Médecins et chercheurs découvrent souvent pour des médicaments existants un usage bénéfique sur d'autres maladies complètement différentes. Cela est heureux. Il existe beaucoup d'exemples de médicaments qui ont trouvé une autre indication bien longtemps après celle qui leur ont value leur mise sur le marché (Cliquer ici).

 L'efficacité d'un même médicament à différentes doses pour des affections fort différentes, laisse à penser qu'une même molécule peut avoir plusieurs modes d'action sur l'organisme. Son utilisation dans deux affections qui n'ont rien à voir entre elles se justifie tout simplement par son efficacité. J'ai déjà mentionné le blocage par les salicylates de l'action de la GUAIFENESIN lorsqu'elle concerne le traitement de la fibromyalgie, alors que ces mêmes salicylates n'entravent en rien l'efficacité de la GUAIFENESIN lorsqu'elle est donnée (à un dosage tout différent) comme expectorant contre la toux. Il semble donc que la GUAIFENESIN possède également deux différents modes d'action.

L'usage "off-label" de la GUAIFENESIN dans la fibromyalgie est légal dans toutes les parties du monde. La GUAIFENESIN elle est en vente libre aux USA, c'est-à-dire quelle ne nécessite pas d'ordonnance. En Israël, la GUAIFENESIN est disponible uniquement sur prescription, à tous les dosages, selon l'indication du médecin, en mode d'action rapide ou prolongée (Cliquer ici).

 

POURQUOI LA GUAIFENESIN N'EST-ELLE PAS COURAMMENT PRESCRITE DANS LA FIBROMYALGIE?

A ce point de votre lecture, vous vous demandez probablement: "Comment ce fait-il qu'un traitement si efficace et sans danger existe et que mon médecin de famille et mon rhumatologue ne cessent de me dire qu'il n'y a pas de traitement à ma maladie et que, malheureusement, il faille me résigner à vivre avec mes douleurs et ma fatigue?". Vous êtes sûrement en train de vous demander: "Quelle est la raison qui fait que ce traitement soit inconnu, ou délibérément ignoré par les professionnels en charge de la santé?"

Trois réponses à cela:

1) Comme c'est le cas pour toute maladie, il y a une ligne officielle pour traiter ceux qui souffrent de fibromyalgie, une sorte de consensus thérapeutique. Les médecins s'en tiennent aux traitements symptomatiques.

2) Les médecins restent septiques devant toute nouvelle approche ou tout nouveau produit qui prétend procurer une amélioration durable. Il n'est pas aisé d'attirer leur attention sur tout traitement "hors sentier battu".    

3) De nos jours, la GUAIFENESIN ne leur est connue que comme expectorant. La place de la GUAIFENESIN dans la fibromyalgie leur est étrangère, et davantage encore son efficacité.

La plupart des patients qui reçoivent les traitements symptomatiques finissent par rechercher d'autres solutions. L'expérience de douzaines de médecins et de milliers de fibromyalgiques à travers le monde montre que la GUAIFENESIN est un médicament efficace et sans danger contre la fibromyalgie. Celui qui entreprend le traitement par la GUAIFENESIN peut espérer voir sa vie transformée. Bien souvent, c'est ce qui se produira. Il retrouvera la santé qu'il pensait avoir perdue à jamais, il sera en mesure de jouir de la vie à plein.

Les faits plaident pour eux-mêmes

La fibromyalgie est un problème de société, elle lui coûte des fortunes en consultations, en examens complémentaires sanguins et radiologiques, en traitements médicaux et paramédicaux, en arrêts de travail, en invalidité, sans compter les conflits familiaux qu'elle engendre. La GUAIFENESIN peut considérablement réduire ces dépenses de santé. Il est entre les mains des pouvoirs publiques de saisir cette chance.

norkurld@zahav.net.il
Retour en haut de la page