Tumeurs cérébrales irradiées

Tumeurs cérébrales irradiées

Constine et al. ont évalué la fonction endocrine chez 32 patients qui avaient reçu une irradiation pour des tumeurs cérébrales incluant gliomes, médulloblastomes et épendymomes, 2 à 13 ans auparavant. Ils ont trouvé que 65% avaient un taux bas de T4 libres. La probabilité d'hypothyroïdie dépendait de la quantité d'irradiation reçue. De plus, plus l'intervalle depuis l'irradiation était long, plus grandes étaient les chances de développer une hypothyroïdie. Puisque l'hypothyroïdie peut survenir des années après l'administration de l'irradiation, une longue vigilance est donc impérative.

Retour

[email protected]
Retour en haut de la page

Copyright © 2009-2019 fibrokur.com All rights reserved. בנייה וקידום אתרים