Maladie auto-immune, HASHIMOTO et inflammation

Maladie auto-immune, HASHIMOTO et inflammation

● Premièrement, inflammation déprime l'axe hypothalamo-hypophyso-thyroïdien. Une étude a montré qu'une injection unique de cytokine inflammatoire TNF-alpha réduit les taux sanguins de la TSH, des hormones T3 et T4 libres et de la TRH pendant 5 jours. Cela démontre que l'inflammation perturbe les mécanismes de production et de régulation des hormones thyroïdiennes.
● Deuxièmement, l'inflammation diminue à la fois le nombre et la sensibilité des récepteurs hormonaux. S'il n'y a pas suffisamment de récepteurs, ou s'ils ne sont pas assez sensibles, peu importe combien nous pouvons prendre d'hormone de remplacement.
● Troisièmement, l'inflammation diminue la conversion de T4 en T3. T4 est la forme inactive de l'hormone thyroïdienne. L'organisme doit la convertir dans la forme T3 active avant que celle-ci ne puisse être utilisée à l'échelon cellulaire.

Retour
 

[email protected]
Retour en haut de la page

Copyright © 2009-2019 fibrokur.com All rights reserved. בנייה וקידום אתרים