Anomalies neuroendocrines

 Anomalies neuroendocrines

1) Chez les fibromyalgiques, certains arguments plaident en faveur d'anomalies neuroendocrines. Bien que cela ne soit pas bien compris, un dysfonctionnement de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS) créerait un déséquilibre hormonal qui perturbe la capacité de l'organisme à s'adapter et à maintenir l'homéostasie.

Des recherches suggèrent que l'altération de l'axe HHS, qui entraîne une réduction du taux sanguin de l'hormone de croissance (HGH), de la déhydroépiandrostérone (DHEA), du cortisol et d'autres hormones, est aggravée par la douleur chronique et les troubles du sommeil rencontrés chez les fibromyalgiques. D'autres études ont démontré que l'état de stress chronique affecte le bon fonctionnement de l'axe HHS. 

  
 2) Certains experts interprètent de la fibromyalgie comme un "syndrome d'amplification sensoriel". L'idée est que la dysrégulation neuroendocrine chez les fibromyalgiques résulterait d'un processus sensoriel anormal. Cela conduirait à une réponse exagérée, voire nocive, à toute stimulation banale. Elle serait relayée au cerveau moyen par les cornes dorsales de la moelle épinière, et expliquerait, d'après ces experts, la faible réponse des fibromyalgiques aux médicaments analgésiques et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.
 
Retour
[email protected]
Retour en haut de la page

Copyright © 2009-2019 fibrokur.com All rights reserved. בנייה וקידום אתרים