LES TESTS SALIVAIRES

LES TESTS SALIVAIRES

La DHEA peut être mesurée à tout moment de la journée, alors que le cortisol est à son niveau le plus haut le matin (permettant de se réveiller) et à son niveau le plus bas le soir, au coucher (permettant de s'endormir). 4 échantillons de salive prélevés dans la journée (8 heures, 12 heures, 17 heures et 23 heures) permettent d'établir une image précise de la fonction surrénale par l'étude du rythme circadien du cortisol libre. Une inversion du rythme, haut le soir et bas le matin, pourrait expliquer les troubles de l'endormissement, la fatigue au réveil et au cours de la journée. Le dosage du cortisol total sanguin, pratiqué à 8 heures, est imprécis, voire inexacte (et qui en fait le dosage la nuit?). Rappelons que le niveau du cortisol au matin procure l'énergie nécessaire pour la journée, et que le cortisol est nécessaire à l'introduction des hormones thyroïdiennes dans les cellules.

Il est intéressant de noter qu'il est d'usage courant de doser dans le sang la T4 libre et la T3 libre, c'est-à-dire non liées aux protéines, mais pas le cortisol libre. Ce dernier n'est pratiqué que dans les hôpitaux ou à la demande de médecins endocrinologues.

Les avantages des tests salivaires
Comparés aux tests sanguins, les tests salivaires offrent de nombreux avantages. Son prélèvement est simple, fait à domicile, méthode non invasive, sans stress ni douleur. Son transport par la poste est peu coûteux. Les hormones restent stables dans la salive pendant 3 semaines à la température ambiante.
Outre les dosages du cortisol et DHEA libres pour explorer un trouble surrénalien, les tests salivaires permettent d'évaluer d'autres hormones stéroïdiennes pour identifier des troubles divers, pré-ménopause, ménopause, post-ménopause, dominance en œstrogènes, avec les taux d'œstrogènes libres (œstradiol, œstrone, œstriol) et de progestérone libres; chez l'homme, pour explorer un déficit androgénique (testostérone libre, 5 alpha déhydrotestostérone libre, androsténedione libre). Ce sont toutes des hormones stéroïdiennes, une classe d'hormones dénommée ainsi du fait qu'elles ont une structure commune à la molécule de cholestérol.

En conclusion, il a été démontré cliniquement et aux travers de nombreuses publications médicales, que les tests salivaires procurent des mesures précises des hormones stéroïdiennes, en offrant des avantages par rapport aux tests sanguins.

Retour
 

norkurld@zahav.net.il
Retour en haut de la page

Copyright © 2009-2019 fibrokur.com All rights reserved.