INTRODUCTION à la FIBROMYALGIE

INTRODUCTION  à  la  FIBROMYALGIE

 

1 – L'APPROCHE CLASSIQUE DE LA FIBROMYALGIE

La plupart des malades auxquels vient d'être posé le diagnostic de fibromyalgie sont soulagés et préoccupés à la fois. C'est un soulagement d'apprendre enfin pourquoi ils se sentent si mal depuis si longtemps, mais il y a lieu de se tourmenter en entendant qu'il n'en existe pas de traitement. Maintenant qu'on a mis un nom à leur souffrance, la bonne nouvelle est qu'on a fini par comprendre que tout n'est pas "dans leur tête" (bien que nombre de médecins le croient encore et que bien des maris s'accrochent à cette idée). La mauvaise nouvelle est que, malgré cela, il leur sera prescrit dans tous les cas un médicament antidépresseur, lequel ne recevra pas la faveur de tous les patients. Ceux qui accepteront de tenter un antidépresseur, avertis de ses effets secondaires, devront s'armer de patience pour en voir les bénéfices, si tant est qu'ils n'arrivent jamais.

En dehors des antidépresseurs, ceux qui souffrent de fibromyalgie reçoivent un grand nombre de médicaments, anti-inflammatoires non stéroïdiens, antalgiques, parfois morphiniques, barbituriques ou autres médicaments pour faciliter le sommeil. Ce sont des traitements symptomatiques, palliatives, qui n'ont aucun impact sur la maladie elle-même. 90% des patients se tourneront vers des médecines alternatives.

Une approche non pharmacologique peut s'avérer utile à certains patients, à savoir: hydrothérapie, thérapie comportementale, hypnose, aide d'associations de malades. Les exercices physiques peuvent apporter quelques bénéfices, mais beaucoup de fibromyalgiques sont incapables de maintenir une activité physique.

La fibromyalgie requière une approche thérapeutique individualisée. Ce qui convient à l'un peut ne pas convenir à un autre.

Traiter la fibromyalgie est désespérant tant pour les patients que pour leurs thérapeutes. Les options sont limitées, faites de toutes sortes d'essais et d'erreurs. Les meilleurs efforts rencontrent de piètres succès en matière de fibromyalgie. Cette maladie est source fréquente de frustration. Le grand nombre des symptômes et leur variabilité, de pair avec des bilans sanguins normaux et l'inefficacité des divers traitements, incitent à croire à l'origine émotionnelle ou psychologique des troubles.

En raison de l'efficacité inconstante des traitements symptomatiques et des médecines alternatives, l'inépuisable litanie des symptômes égrainera la vie des fibromyalgiques, faite de douleurs, de dépression, de fatigue, de désespoir, déplorant de n'être plus ce que jadis ils étaient. Bien que la fibromyalgie ne mette pas le pronostic vital en jeu, elle affaiblit considérablement le corps et l'esprit. Les patients sont incapables de conserver leurs activités physiques et intellectuelles habituelles, voire leur passe-temps. Nombre d'entre eux en sont réduits à une vie sédentaire, réduisant leurs sorties, limitant les contactes avec autrui. Si certains évoquent encore quelques "bons jours" durant lesquels leur fatigue est moindre et leurs douleurs réduites, toute tentative de reprendre leurs activités perdues résulte invariablement en un retour de leurs symptômes, voire pire qu'ils n'étaient.

Dans la mesure où un grand nombre de fibromyalgiques ne répond pas favorablement à l'approche thérapeutique classique, ou doit subir les effets secondaires des médicaments traditionnels, le besoin se fait sentir de changer de fusil d'épaule en envisageant une approche toute différente (sans forcément renoncer à ce qui leur convient peu ou pas du tout).

De plus en plus fréquemment, du fait de la popularité récente de la GUAIFENESIN, des patients nouvellement diagnostiqués recherchent en première intention un médecin formé au protocole de la GUAIFENESIN. Commence dès lors pour la majorité d'entre eux un rétablissement progressif, un retour à une qualité de vie normale, un retour à ce que jadis ils étaient.

 

2 -  UNE NOUVELLE APPROCHE: LA GUAIFENESIN

La fibromyalgie est une maladie métabolique.

Nous devons cesser de considérer la fibromyalgie comme une maladie incurable, comme une fatalité. Un traitement conventionnel qui nous vient des USA a changé la vie de milliers de patients depuis ces 20 dernières années. J'ai dévoué ma carrière ces douze dernières années au diagnostic de la fibromyalgie et à son traitement révolutionnaire par la GUAIFENESIN. De nombreux témoignages de mes patients et, à travers les médias, de milliers d'autres patients traités avec succès sur les cinq continents, ont fini par convaincre les sceptiques.

La GUAIFENESIN renverse le cours de la maladie. Elle traite les désordres biologiques à l'origine de l'ensemble des manifestations de la maladie, et pas simplement les symptômes. La GUAIFENESIN et son protocole sont les résultats de quatre décennies de recherches effectuées aux USA par le Docteur R. Paul St. Amand et son équipe (www.fibromyalgiatreatment.com). Il a traité des milliers de patients venus du monde entier. La GUAIFENESIN permet d'expulser les débris métaboliques nocifs et de faire disparaitre complètement les symptômes chez la plupart des patients. D'autres retrouveront une vie normale avec un minimum de troubles résiduels.

Si on compare avec le moteur d'une voiture, un individu normal fonctionne avec de l'octane 95, alors qu'un fibromyalgique produit en permanence dans ses cellules de l'octane 98, et cela explique tous ses symptômes et ses dysfonctionnements. La GUAIFENESIN renverse le processus métabolique et énergétique, ramenant les cellules à travailler à nouveau normalement avec de l'octane 95. La plupart du temps, cette approche thérapeutique, qui consiste à traiter la cause métabolique sous-jacente de la maladie, est bénéfique, voire totalement efficace, lorsque la GUAIFENESIN est correctement utilisée.

Il va s'en dire que le rétablissement n'est pas immédiat. Non seulement il nécessite de parvenir à la dose efficace de GUAIFENESIN, mais également de tenir compte d'autres facteurs cruciaux qui influencent la bonne conduite du traitement.

La GUAIFENESIN est dépourvue d'effets secondaires et est bien tolérée. Primum non nocere – avant tout ne pas nuire. La GUAIFENESIN peut être donnée à tout âge, à l'enfant dès le plus bas âge, de même que pendant les neufs mois de la grossesse et durant la lactation. Il n'existe de nos jours aucun traitement de la fibromyalgie qui jouisse d'aussi excellents résultats.

norkurld@zahav.net.il
Retour en haut de la page